Telle est la question. Si, en France, les canettes sont majoritairement utilisées pour les sodas, elles souffrent d’une image peu reluisante si on pense aux mauvaises bières industrielles vendues en grandes surfaces.

Il y a fort fort longtemps, les adorateurs de Ninkasi stockaient leur breuvage dans des amphores en terre cuite. Un contenant plutôt fragile, que nos ancêtres les Gaulois remplacèrent par des tonneaux en bois. Beaucoup plus solides, les tonneaux, qui ne servent pas qu’à transporter de la potion magique, seront utilisés jusqu’au XIXe siècle.

La bouteille en verre de 33cl fera son apparition au milieu du XXe siècle, suivi de peu par la canette en métal.

La canette remise au goût du jour par les brasseurs anglais

Camden Town s’est mis à produire des canettes il y a quelques années. D’autres brasseries artisanales, comme Brewdog, ont suivi le mouvement. Avec leurs bières en canettes, ils tentent de redorer l’image de ce contenant, souvent associé à une bière insipide.

Ils en font un support d’expression artistique assez incroyable. La surface d’expression est plus importante que sur une bouteille et on trouve (en cherchant bien) de très jolies boites.

Les avantages de la canette

Du point de vue « praticité », il faut reconnaitre que la canette l’emporte sur la bouteille. Plus simple à stocker dans un frigo, elles tiennent moins de places et peuvent être empilées. Et une fois vides, elles peuvent être compactées.

Du point de vue de la qualité, le métal protège la bière de la lumière, laquelle est responsable de l’oxydation du breuvage. Ce contenant permet également d’éviter les « fuites » de gaz que pourrait connaitre une bouteille donc la capsule serait abimée.

Les inconvénients de la canette

Alors qu’il est possible de stocker des bières en bouteille (verticalement), les canettes ne sont pas destinées à faire vieillir une bière. Un « goût de métal » ? C’est que ce que vous risquez si vous conservez trop longtemps une bière en boite.

Plus fragiles ou pas ? Le débat n’est pas tout à fait tranché. Certains pensent que la canette est plus fragile, quand d’autres avancent qu’elle encaisse mieux les chocs. A voir…

Bouteille ou canette : la même bière ?

Les bières en bouteille et en canette sont identiques. La raison est simple : lorsqu’on produit la bière, on ne sait pas au départ si on va la mettre en bouteille ou en canette

Guy Derdelinckx, professeur en microbiologie de la brasserie à la K.U.L

Il s’agit de la même bière… mais les expériences de dégustation sont différentes. La quantité de CO2 est différente entre une bouteille et une canette. C’est le CO2 qui va provoquer le picotement de la bière sur la langue. C’est le picotement qui va provoquer la sensation de fraîcheur. Lors de l’embouteillage, du CO2 est ajouté à la bouteille et à la canette. Mais il s’en échappe également… plus de la canette que de la bouteille. Ce qui donnera le sentiment qu’à température égale, la bouteille est plus rafraîchissante que la canette.

Toujours dans un verre !

Qu’il s’agisse d’une bière en bouteille ou en canette, les amateurs éclairés vous diront qu’il est quoiqu’il arrive préférable de déguster dans un verre.

Prochaine étape : « parallel flight »

Lors de ma dernière visite d’une cave à bières, je cherchais la même bière dans les deux contenants, afin de pouvoir tester et constater s’il y a une différence à la dégustation. Malheureusement, malgré un assortiment incroyable, je n’ai pas trouvé mon bonheur pour faire ce test.

La suite au prochain épisode…