Tiger ! Des Cocktails de pro…

Si New York est le paradis des cocktails, Paris a décidé qu’elle ne restera pas à la traine et de plus en plus de bar à cocktails voient le jour dans notre chère capitale. C’est l’occasion rêvée de changer du traditionnel Mojito ou autre Gin Tonic et de découvrir de nouvelles recettes pleines de surprises !

[lui] On parle même de mixology ma douce 🙂

Nous avons donc essayé Tiger nouveau bar à Cocktail ou plutôt Bar à Gin comme le laisse entendre leur website.

[lui] Et on a eu raison d’emmener C., qui n’a pas arrêté de nous traiter, je cite, de « fucking hipters » !

Le samedi soir, les places sont prises d’assaut, on nous installe donc au bar sur de haut tabourets (heureusement, si vous êtes un brin organisés et prévoyants, la réservation est possible !). Mais au final, c’est un peu la meilleure place puisque nous avons l’occasion de voir les barmen à l’oeuvre et de goûter des cocktails selon nos envies.

[lui] faites comme nous, laisser votre chère et tendre entrer la première… En arrivant, j’ai eu le plaisir de tomber sur le Cerbère de la porte, qui m’a demandé ce que je voulais… Euh, faire un tennis C****** !

Je vais être honnête, je ne suis pas très calée en alcool fort [lui] bois sans soif ! [/lui], et en ce qui concerne les cocktails, sortie des classiques je ne connais pas grand chose. Cela ne m’a pourtant pas empêchée de passer une super soirée et de découvrir des cocktails d’enfer !

Le lieu est vraiment joli et dégage une ambiance chaleureuse et intimiste si vous vous installez à l’étage. Comme il n’est jamais conseillé de boire le ventre vite, Tiger propose également des « assiettes » frugales, il est annoncé bar à cocktails pas bar à tapas ! Les cocktails quant à eux sont divins. C’est à chaque fois un mélange de saveurs uniques et équilibrées. Chacun est accompagné d’un rituel de fabrication particulier et de sa présentation/son verre propre. J’ai gouté entre autres :

Maï Taï :
Rhum ambré, rhum blanc, rhum overproof, jus de citron vert, orgeat, triple sec, sucré, acidulé et puissant

Bloody Hulk :
Gin, Chartreuse verte, Absinthe, cordial fenouil citronelle & aneth, jus de citron vert, concombre, super frais et herbacé

Pour trois, nous en avons eu pour 146€ : 3 cocktails chacun + 3 assiettes à partagées. Le prix peut paraitre élevé, mais lorsqu’on regarde de plus près, cela reste cohérent. [lui] Je pense qu’il manque des choses. J’ai pris une Giger Beer aussi… Merci de nous avoir invités #hips[/lui]

J’ai quittée Tiger pompette, joyeuse d’avoir Uber dans mes contacts. Après une bonne nuit de sommeil, je me suis réveillée en pleine forme sans mal de crâne, signe des bons produits utilisés !

On ne le répétera jamais assez, l’alcool est à consommer avec modération ! Et si vous avez bu, faites vous raccompagner ou appelez Uber ! [lui] T’as des actions ?[/lui]

Tiger
13, rue Princesse Paris 6
01 84 05 81 74 / 01 85 15 27 91

Ouvert du lundi au samedi de 18:00 à 02:00
contact.tigerparis@gmail.com

Une soirée au Jefrey’s

« Jefrey, remets-nous des glaçons » chantait l’artiste. Après cette référence musicale douteuse, je vais entrer dans le vif du sujet. Nous sommes allés au Jefrey’s, un bar à cocktails, ouvert du mardi au samedi de 19h à 2h, situé 14 rue Saint-Sauveur (IIème arrondissement de Paris, quartier de Montorgueil), sur les bons conseils d’un habitué (oui, Seb F. c’est de toi dont je parle).

C’est pas très grand, c’est très cosy. On s’y installe dans des canapés confortables et on consulte la carte des cocktails. Tout à l’air délicieux. Et si j’ai bien tout compris, les cocktails sont préparés à base de produits frais et la carte change tous les six mois.

Je n’ai strictement aucun souvenir du nom des cocktails que nous avons dégustés. Mais bord**, c’était vraiment très bon ! Le cadre est très agréable, les prix pas trop élevés. Alors, un conseil, si vous vous intéressés un peu à la « mixology », allez-y faire un tour et prenez quelques minutes pour observer le barman oeuvrer.

 

 

[J’ai retesté pour vous] Le fumoir du Lutetia

Y’a vraiment pas à dire, je crois que c’est un de mes « spots » préférés à Paris. Le bar de l’hôtel est agréable, son fumoir encore plus. Je vous conseille de prendre un Lagavulin (22 euros le verre, mais facilement l’équivalent d’un double whisky) et d’y venir avec son propre cigare (le choix de la cave du Lutetia est un peu limité).