L’outil de dingue pour les apéros

Je n’arriverai jamais à la cheville des stars de la blogosphère cuisine (on sait jamais…), mais je prends un réel plaisir à cuisiner, tenter des choses (les kits de cuisine moléculaire par exemple), acheter plein de bricoles pour faire la popote.

A quelques jours du réveillon du Jour de l’an, j’ai trouvé l’outil ULTIME pour réaliser de petits canapés. Il s’agit d’un jeu d’emportes-pièces de différentes formes. C’est facile, rigolo, rapide, et car fait son petit effet une fois posé sur la table.

Mais les images parlent d’elles mêmes…

[homemade] Grosses crevettes flambées au Pastis

Ce matin, en allant au marché (désert un 25 décembre soit dit en passant), je suis passé devant le stand du poissonnier et je suis tombé en arrêt devant de grosses crevettes. Flambées au Pastis, elles seront top.

La recette est simple. Il vous faut :

  • des crevettes
  • du Pastis
  • de la crème épaisse

Etape 1 : on décortique les crevettesEtape 2 : on saisit les crevettes dans une poêle chaude.Etape 3 : versez du Pastis.
Je ne saurais pas vous donner de quantité exacte. Je suis parti sur 4 cl.

Etape 4 : on fait flamber !
Attention aux flammes.

Etape 5 : on ajoute un peu de crème et on laisse réduireC’est prêt ! J’ai accompagné mes crevettes avec un peu de riz noir. Il n’y a plus qu’à déguster. Bon appétit !

Recette : Tisane Gingembre, Pomelo et Miel

Le Gingembre, tout le monde connait, surtout les amateurs de sushis. Mais il y a bien plus derrière cette racine venue d’Asie ! Que ce soit pour relever nos recettes préférées ou pour mettre du goût dans notre limonade d’été, le gingembre est également connu pour ses bienfaits médicinaux : rhums, fatigue, cholestérol, rhumatisme, nausée…

En ce qui me concerne, j’aime le boire l’hiver en tisane pour me réchauffer et lutter contre les petits rhums et autres désagréments de la saison.Si la recette la plus classique est citron, gingembre et miel, je m’amuse souvent à changer la recette. En ce moment, je suis dans une grande période pomelo (celui venu de Floride est mon favori !) et j’ai donc fait ma tisane d’hier avec.

Pour la recette c’est très simple :

  • un grand volume d’eau (environ 0,75l),
  • le jus d’un pomelo avec sa pulpe et
  • entre 5 et 10 tranches de gingembre épluché et coupé très finalement.
  1. Mettez le tout dans une casserole et portez à ébullition pendant quelques minutes. Plus vous laisserez bouillir longtemps plus le goût sera fort (âpreté du gingembre, entre autre, ressortira).
  2. Enlevez du feu et filtrez pour mettre dans votre tasse préférée.
  3. Ajoutez une grosse cuillère de miel pour adoucir le tout et prendre soin de votre gorge.

A vous de jouer !!

Recette : Courgettes farcies et son coulis de tomates, poivron rouge

Ca y est, l’automne est là et les courgettes sont en train de nous quitter… En attendant de les voir totalement disparaître de votre panier du marché, je vous propose de tester avec moi une recette super facile et légère à base de courgettes rondes.

Pour les courgettes farcies, vous aurez besoin de :

  • 6 courgettes rondes
  • 1 oignon jaune
  • 1 gousse d’ail
  • 300g de veau haché
  • 100g de chair à saucisse
  • 1 boule de mozzarella
  • du basilique
  • du parmesan

Allumer votre four à 180°C.

1. Couper le chapeau des courgettes et les évider avant de saler et poivrer l’intérieur.

2. Dans un saladier, mélanger le veau, la chair à saucisse, la mozzarella en dés, le basilic ciselé, l’ail écrasé et l’oignon émincé.

3. Farcir chaque courgette avec la farce. Les mettre dans un plat en les refermant avec leur chapeau.

3. Bis, les courgettes et la farce vont faire du jus, vous pouvez donc également ajouter du riz dans le fond du plat 🙂

4. Enfourner 45 minutes à 180°C.

5. A la sortie du four, avant de servir, parsemer de parmesan râpé et de basilic ciselé.

Et pour mettre un peu de couleurs et vous rappeler l’été vous pouvez ajouter le coulis (à faire pendant la cuisson des courgettes) :

  • 3 tomates
  • 1 poivron rouge
  • 1 oignon jaune
  • 1 cuillère à soupe d’huile d’olive

Pour un bon coulis c’est tout simple :
1. Faire une petite croix avec un couteau sur les tomates avant de les plonger 1 à 2 minutes dans de l’eau bouillante. Les plonger dans l’eau froide à la sortie pour les faire refroidir avant de les éplucher et de les épépiner. Épépiner également le poivron. Si vous avez le courage vous pouvez également l’épluché en le passant au gril de votre four, cela ajoutera un petit gout à votre coulis. Émincer l’oignon.

2. Dans une poêle mettre 1 cuillère à soupe d’huile d’olive et faire revenir l’oignon.
Ajouter les tomates et le poivron. Si besoin n’hésitez pas ajouter quelques cuillères d’eau.

3. Laisser mijoter 10 minutes avant de mixer le tout pour obtenir un coulis.

Courgettes farcies

C’est la première fois que je fais cette recette et je l’ai beaucoup aimé. Je n’ai pas mis de riz au fond du plats, j’adore je jus qui se crée avec la cuisson mais je crois qu’Il aurait aimé du riz. 😉 C’est un plat facile à faire et léger. Il se réchauffe également très bien à four doux sous un papier d’aluminium pour que les chapeaux ne brulent pas.
Je pense que la prochaine fois, je vais tenter les tomates farcies !!

Et vous, vous trouvez ça comment ?

J’ai tenté la pizza maison…

Alors que la veille c’était soirée cheese naans maison, et comme je ne m’étais pas trop raté sur la pâte, j’ai voulu tenter l’aventure de la pizza maison.

J’ai utilisé la même recette que pour la pâte des naans (c’est peut être une erreur), à savoir : 250 grammes de farine, un sachet de levure chimique, 10 grammes de levures de boulanger, 3 cuillères à soupe d’huile, une cuillère à café de sel et 180 ml d’eau.

On mélange le tout pour obtenir une pâte souple, qui ne colle pas aux doigts. Comptez 15 à 20 minutes de malaxage. Laissez ensuite reposer la pâte, recouverte d’un torchon, pendant 2 ou 3 heures.

Magie de la le levure, la pâte a levé.

Reste à l’étaler, ajouter deux cuillères à soupe de sauce tomate et vos ingrédients pour la pizza.

J’ai enfourné la mienne 15 minutes à 180 degrés. Il manquait quelques minutes de cuisson. Comptez peut être 20 minutes au même thermostat.
Ou peut être moins mais avec un four plus chaud.

pizza maison

Et bim !

J’ai fait un fraisier maison…

… mais je n’ai pas fait de photos tout le long de la préparation.

Sans plus attendre, je vous pose là le résultat (presque) final. En effet, ce (délicieux) fraisier a été redécoré avec des fraises. On m’avait demandé de dessiner un pénis coeur sur le gâteau…

Que dire ? A part qu’on a TOUT fait ! Pas de poudre toute prête pour la génoise, rien. Tout à la mano. Y’a pas à dire, c’est long… mais c’est bon. J’ai bien sûr été coaché pour faire ce fraisier (j’aurais été incapable de le réaliser seul). (Je ne saurais même pas le refaire).

En tous les cas, ça en valait vraiment la peine. Nos invités étaient ravis !

Le résultat final :

Recette d’été : ce soir c’est Tomates !

Je ne sais pas pourquoi, mais samedi matin sur le chemin du marché, je me suis dit « nous sommes au printemps, demain je fais un diner estival ! ». On n’épiloguera pas sur le fait que nous avons eu un week-end sous la pluie, et on ne retiendra que le fait que la tomate est de saison !

Dimanche soir au menu du « diner des copains », il y avait donc :

Des Tartines de Tomates

Les ingrédients :
– 4 tranches de pain de campagne
– une gousse d’ail
– 2 carottes
– une échalote
– une dizaine de tomates cerises
– du basilic

Les étapes :

  1. Allumer la fonction grill de votre four
  2. Frotter sur le coté supérieur de chaque tranche de pain l’ail épluché et coupé en 2
  3. Emincer l’échalote et couper les carottes en petits dés, les faire revenir à la poêle dans un peu d’huile d’olive, quand l’échalote et les carottes deviennent translucides ajouter les feuilles de basilic grossièrement ciselées
  4. Couper les tomates cerises en quartiers
  5. Etaler sur chaque tranche de pain le mélange échalote, carottes, basilic et terminer par les tomates cerises
  6. Enfourner à mi-hauteur dans votre four pour que le pain dore sans brûler
  7. Quand les tartines sont dorées les sortir du four
  8. Juste avant de servir (selon votre préférence chaud ou froid) ajouter un filet d’huile d’olive
  9. Saler, poivrer, croquer !

Une Tarte à la Tomate

Les ingrédients :
– un rouleau de pâte feuilletée (non, je ne fais pas la pâte moi-même)
– 2 cuillères à soupe de moutarde
– 2 cuillères à soupe de miel un peu liquide (mais pas trop, par exemple du miel de forêt)
– une échalote
– de la ricotta
– quelques brins de ciboulettes
– sel, poivre

Les étapes :

  1. Préchauffer votre four à 190°C
  2. Emincer l’échalote, la mélanger dans un petit bol avec le miel, la moutarde, le sel et le poivre
  3. Couper les tomates en deux et ôter le coeur en faisant un petit rond avec votre couteau
  4. Etaler la pâte dans un plat à tarte en laissant le surplus de pâte déborder vers l’extérieur
  5. Etaler le mélange miel/moutarde dans le fond de la tarte avec une grand cuillère
  6. Placer les tomates peau en bas, pulpe en haut en les serrant (elles doivent se toucher mais pas étouffer !) ne pas saler pour éviter qu’elles ne rendent trop d’eau pendant la cuisson
  7. Enfourner à mi hauteur pendant 20 à 30 minutes (en fonction de votre four)
  8. 5 minutes avant la fin de la cuisson sortir la tarte et parsemer la de petit morceaux de ricotta
  9. Servir tiède parsemé de quelques brins de ciboulette ciselés avec une salade

Tarte à la tomate

Et voila un repas sous le signe de la tomate…en attendant que le printemps soit vraiment là…

[homemade] Patate douce au four

Hier soir, j’ai tenté une expérience en cuisine : préparer des patates douces comme des frites au four.

Pour ce faire, j’ai épluché 2 patates douces, que j’ai coupées en lamelles (histoire de les faire ressembler – vite fait – à des frites). Je les ai placées sur du papier d’aluminium, j’ai ajouté un peu d’huile d’olive, salé et poivré.

Et c’est parti au four à 200 degrés pendant 30 minutes.

Le résultat n’était pas mauvais, mais assez éloigné de mon idée qui était de faire des frites… La patate douce a cuit, mais certains morceaux étaient à ramasser à la petite cuillère. Cela manquait légèrement de croquant. Je retenterai différemment (sans huile d’olive).

Tataki de Thon en salade

Ce dimanche, nous nous sommes affairés en cuisine pour (tenter de) régaler D. et C. avec un Tataki de thon en salade (selon la recette piochée dans le magazine Vital Food). Ce fut épique (la prochaine fois, je lirai toute la recette avant d’aller faire les courses et pas uniquement la liste des ingrédients).

Pour réaliser le Tataki de thon en salade pour 4 personnes, il vous faudra :

Pour la salade : 

  • 3 à 4 tranches épaisses de thon rouge (la recette originale en prévoit 2, mais c’est un peu juste pour 4 adultes)
  • 125G de salade mesclun
  • 1 mangue
  • 2 avocats
  • 2 carottes
  • 1 piment rouge
  • 200 grammes de haricots verts
  • 200 grammes de petits pois frais écossés
  • 200 grammes de pois gourmands
  • 16 physalis
  • 12 pointes d’asperges vertes
  • 1 citron vert
  • de la coriandre
  • de l’huile de Sésame

Pour la vinaigrette :

  • 1 peu gingembre frais
  • une gousse d’ail
  • 2 cuillères à soupe d’huile de sésame
  • 2 cuillères à soupe d’huile d’olive
  • 2 cuillères à soupe de vinaigre de riz
  • de la coriandre ciselée
  • le jus d’un citron vert

Pour la sauce sésame : 

  • 4 cuillères à soupe de sauce soja salée
  • 1 cuillère à soupe de farine de maïs
  • 4 cuillères à soupe de jus de mangue
  • 4 cuillères à soupe de miel
  • 1 cuillère à café de sauce piment
  • 2 cuillères à soupe d’huile de sésame (grillée ou non)
  • 1 cuillère à soupe de sésame

Tataki de thon en salade pour 4 personnes

  1. Les légumes
    • Faites blanchir les haricots verts, les petits pois, les pois gourmands et les asperges dans de l’eau bouillante salée
      • préparez les légumes les uns après les autres (4-5 minutes dans l’eau bouillante), et pensez à les refroidir dans un saladier d’eau glacée pour arrêter la cuisson.
    • Coupez la mangue en dés et les avocat en tranches et arrosez les de citron vert (cela évitera qu’ils ne noircissent)
    • Taillez les carottes en julienne (comprendre : faites-en des allumettes)
    • Ceci fait, vous pouvez disposer vos légumes et votre mesclun dans un plat avant de l’assaisonner.
  2. La vinaigrette
    • Mélangez les ingrédients indiqués plus haut (ou adaptez la selon vos goûts : avec du vinaigre de mangue à la place du vinaigre de riz par exemple.
  3. La sauce sésame :
    • Dans une casserole, versez la sauce soja, la cuillère de farine de maïs et mélangez à l’aide d’un fouet.
    • Ajoutez le jus de mangue, le miel et la sauce pimentée.
    • Faites ensuite bouillir à feu doux, et remuez jusqu’à ce que le mélange s’épaississe
    • Ajoutez l’huile de sésame pour délayer l’ensemble.
  4. le tataki de thon
    • Faites chauffer dans une poêle l’huile de sésame et saisissez rapidement le thon de chaque côté afin qu’il reste cru à l’intérieur.
    • Dans une assiette, enduisez vos tranches de thon de sauce sésame
    • Parsemez les enfin avec le sésame

Dressez vos assiettes avec la salade assaissonnée et ajoutez y les tatakis de thon.

Et voilà, après 20/30 minutes d’effort, votre plat est prêt à être servi (et dégusté).

 

On a tenté de faire des pop cakes…

MiniMoi et moi-même sommes allés chez notre dealer (Alice Délice) pour trouver l’inspiration. Nous en sommes ressortis avec un kit pour cuisiner des pop cakes. Des quoi ? Des pop cakes, des gâteaux qui ressemblent à des sucettes.

Le kit se compose d’un moule en silicone permettant de réaliser 12 « pop cakes », d’un livret de recettes (un peu approximatif…), un support pour faire « sécher » les gâteaux, des bâtonnets (jetables) et une seringue en plastique permettant de décorer finement vos réalisations.

La première tentative, en suivant le livre de recettes, a été un échec. La pâte n’est pas montée (pas de mention de levure à ajouter dans la recette). Un résultat un peu moyen. Une fois les ustensiles nettoyés, nous avons retenté, avec la recette du gâteau au yaourt… et en ajoutant de la levure cette fois.

Petite confession, c’est un peu galère à démouler (j’en ai brisé deux…).

Mais c’est top comme recette, parce que les enfants peuvent participer en décorant les pop cakes. Ici, MiniMoi en train de napper les pop cakes de chocolat mauve, avant de les tremper dans les « grains de couleur » (sic). 

Tadaaaam !

C’est tout mignon. Un peu « bourratif » avec la recette du gâteau au yaourt. On retentera prochainement avec un brownie ou quelque chose de plus léger.